PAIEMENT DU LOYER

Un locataire peut payer son loyer de différentes façons :

1) À votre bureau local d’habitation, de l’une des méthodes suivantes:

  • Chèque
  • Débit
  • Carte de credit
  • Argent (seulement à Kuujjuaq)

2) Par téléphone

3) Sur le site web de votre institution financière 

  • Enregistrer une nouvelle facture sous le nom de : Kativik municipal housing bureau
  • Votre numéro de compte est votre numéro de bénéficiaire ou celui du signataire du bail
  • Veuillez noter qu’il y aura un délai d’au moins 48 heures avant que la transaction n’apparaisse dans votre compte

4) À la COOP de votre communauté (sauf à Kuujjuaq)

5) Déduction à la source (paie)

  • Pour la déduction à la source, le locataire doit se rendre à son bureau local d’habitation et compléter un formulaire à cette fin. Le formulaire sera acheminé au département de la paie de son employeur et le loyer sera perçu à même la paie. Cependant, tous les employeurs n’offrent pas ce service à leurs employés. Veuillez noter qu’il y a un délai de quelques semaines pour les paiements reçus de cette façon.

DIFFICULTÉS DE PAIEMENT

Si vous avez des difficultés à payer votre loyer, il vaut mieux nous appeler et prendre une entente avec l’OMHK. Ensemble, nous trouverons une solution qui vous convient. Mais ne laissez pas la situation s’aggraver.

Lorsqu’un locataire est en défaut de paiement (arrérages), un dossier est ouvert à la Régie du logement pour faire émettre un jugement à l’endroit du locataire fautif, ordonnant la résiliation du bail et permettant l’éviction du locataire.

L’OMHK peut procéder à des évictions, entre autres, dans des cas de défaut de paiement de loyer. Par contre, c’est la dernière mesure entreprise par l’OMHK. Il y a plusieurs étapes à franchir avant d’arriver à l’éviction et durant lesquelles le locataire peut éviter cette conséquence irréversible.

  1. Lorsque le jugement est émis, le locataire concerné reçoit une série de lettres de l’OMHK l’invitant à prendre une entente de paiement afin d’éviter l’éviction. Si le locataire prend une entente de paiement avec l’OMHK et qu’il la respecte, les procédures sont alors arrêtées.
  2. Cependant, si les lettres demeurent sans réponse et que le locataire ne prend aucune entente de paiement, le processus continue et il peut faire face à une éviction.
  3. Un huissier se rend au logement du locataire visé par le jugement, il lui remet une lettre stipulant qu’il a 5 jours pour quitter le logement. L’huissier revient à la date mentionnée pour libérer le logement si le locataire n’a pas déjà quitté les lieux. À partir de ce moment, le lien de confiance entre l’OMHK et le locataire est brisé. Aucune aide ou compensation n’est apportée au locataire fautif.